Lyon : 48h chrono !!!

Mon périple lyonnais a débuté par un rapide passage au SIRHA… énorme salon qui couvre aussi bien les produits régionaux, que l’alimentation dédiée à la restauration collective (autrement dit très industrielle), la boulangerie et enfin les services matériels pour les professionnels de la restauration.

On y croise aussi de formidables start-upers comme Armelle de United Kitchens et Léonard de Panjee ou des « lanceurs d’avenir » tels que Thierry Marx (pour parler d’une possible collaboration entre Ecoceaty et Cuisine Mode d’emploi !).

Instant « cuisine » chez les Petites Cantines… merveilleux endroit, dont l’atmosphère m’évoque celle d’une grande maison de famille, ouverte à des personnes de tout horizon, jeunes, blancs, étudiants, noirs, retraités, cadre ou personnes en situation de grande précarité, réunies autour de la préparation d’un bon déjeuner (le jour de ma visite : soupe carotte cumin + chili con carne + roulé au citron). A midi, les Petites Cantines proposent ce repas pour 3 ou 8€ (selon les moyens) aux habitants du quartier mais aussi aux étudiants, ouvriers ou personnes travaillant dans les bureaux à proximité…

…Puis direction le « Bar de l’autre côté du pont » pour rencontrer Boris Tavernier, créateur de VRAC : un réseau de groupements d’achat à Lyon – qui en compte une dizaine sur son territoire – et prochainement à Bordeaux et Strasbourg.

Fin de journée chez GRAP, un groupement coopératif réunissant une bonne vingtaine d’acteurs dans la distribution et la consommation alimentaire (locale et bio) qui partagent un certain nombre de services supports, bénéficient d’un accompagnement dans le montage/développement de leur projet, et se donnent ponctuellement des coups de mains. GRAP est en somme un bel outil au service d’une nouvelle économie.

La matinée qui a précédé mon retour s’est quant à elle déroulée au CFPH avec Alain Grenet (Ferme urbaine de l’Abbé Rozier) et Bérengère de Refarmers (jardins verticaux aquaponiques). Echange passionnant sur l’agriculture urbaine, les paysages comestibles et la relocalisation des déchets verts en ville !

Bref, 48h de riches et prometteuses futures collaborations !